70

Nous venons d'adhérer à l'ETP (European Turfgrass Producers)

l'ETP (European Turfgrass Producers)
l'ETP (European Turfgrass Producers)

European Turfgrass Producers, c'est quoi ? 
"L'Association des Producteurs Européens de Turfgrass, ETP, a été formée le 24 novembre 2014 à Pise. Son rôle est de relier les 700 cultivateurs de gazon ou plus à travers l'Europe, dont beaucoup sont assez isolés en termes de géographie et en termes d'interaction avec d'autres producteurs." 

Mettre ensemble tous ces producteurs de gazon créera un groupe avec un potentiel considérable pour mutualiser les ressources, apprendre les uns des autres et aborder les problèmes auxquels notre industrie est confrontée.


49

Pour les puristes

Afin de garder votre gazon de placage le plus beau possible et le plus longtemps possible.

Vous pouvez, une semaine après votre fertilisation printannière, pulvériser votre gazon contre les espèces non gazonnantes. Pour cela, il vous suffit de pulvériser un désherbant sélectif, anti-dicotylédones en respectant bien la dose prescrite par le fabricant.

Ce produit est aussi disponible en jardinerie


52

Entretien de votre gazon

Fertilisation et tonte

Si vous avez déjà apporter de l'engrai au début du printemps, nous ne vous conseillons pas d'en rajouter avant l'automne.

Néanmoins pour un gazon plus dense et plus vert, vous pouvez apporter de l'engrais spécial gazon à une fréquence maximale de 21 jours. Votre gazon sera vert, mais vous serez aussi obligé de tondre plus régulièrement.

Pour la tonte, nous vous conseillons de tondre à une hauteur comprise entre 5 et 10cm, en période poussante comme actuellement, la fréquence est autour d'une fois par semaine.


60

Maitriser son irrigation

Pour pérenniser au mieux votre gazon et éviter le développement des adventices, le garder beau et en bonne santé, il est important de bien irriguer votre gazon en plaque.

La dose à apporter dépend bien évidement du temps, en ce moment, le gazon à besoin de 6 à 7 mm (L/m2) pour se développer la fréquence des aports est à réfléchir en fonction de votre sol et de son utilisation. Plus le sol est sableux, plus l'apport doit être fréquent et en faible quantité, plus le sol est argileux, plus les apports peuvent-être espacés et important en quantité.